Réchauffement climatique, quand tu nous tiens !

« Neige et Feuilles », le nouveau roman qui cartonne (et c’est le cas de le dire)

Après la grêle, la sécheresse… Mardi dernier, comme une partie de la France, nous avons eu la mauvaise surprise de nous réveiller sous une vingtaine de centimètres de neige. Cela peut arriver, mais aussi tôt dans la saison, c’est un problème : en hiver, les arbres n’ont plus leur feuille, et on bien moins de mal à supporter le poids… Vous devinez la suite ? Nous avons dû passer la journée à évacuer d’énormes branches cassées tombées sur les clôtures, les chemins et les bâtiments…

Et boum la grande salle ! Heureusement il n’y a que le bac acier qui a pris. La charpente est intacte.

 

Le pré des chevaux, avant…

Mais contrairement aux branches, on ne s’est pas laissés abattre, et ni une ni deux, on s’est mis à tout dégager. Et pour voir le verre à moitié plein, on va avoir suffisamment de BRF pour les cultures, ainsi que des rondins pour décorer le vilain bac de phytoépuration !

…Le pré des chevaux, après !
Du brf, en veux-tu en voilà !

Merci aux coups de mains (Gérard, Claude, Gabi) qui nous ont permis de gérer l’urgence !
Malheureusement, une partie des cultures est perdue, et nous sommes donc contraints d’arrêter le marché de Vichy faute de production. Nous serons de retour sur le marché au printemps, avec les premières récoltes. Les ventes à la ferme, quant à elles, vont se poursuivre encore quelques semaines 🙂

Maintenant, il nous reste encore quelques semaines pour tout nettoyer !